Gestes pour l’écologie et les économies

C’est le Blog Action Day today, alors c’est une superbe occasion de parler des gestes écologiques et économes que l’on peut faire à la cuisine pour l’environnement. Je vous rassure tout de suite, il ne s’agit pas de tout chambouler, ni de revoir entièrement votre façon de faire, mais je vais vous donner quelques pistes simples pour changer en douceur. N’hésitez pas à me faire part de vos astuces perso, je suis preneuse !

Blog Action Day

La cuisson

  • Il vaut mieux changer les casseroles bombées à cause des pertes de chaleur, pour éviter qu’elles ne bombent, il faut les laisser refroidir avant de les mettre dans l’eau, car un choc thermique fige leurs déformations dues à la chaleur.
  • Adaptez la taille de vos casseroles et poêles : choisissez un feu adapté : ni trop petit, car ce ne sera pas assez efficace ni homogène, ni trop grand car là aussi il y a des pertes de chaleur. L’idéal étant d’avoir un diamètre de récipient légèrement supérieur au diamètre des flemmes ou de la plaque.
  • Attention aussi au four : inutile d’ouvrir la porte (n’est-ce pas Mr.Breton…?) pour vérifier que tout le monde va bien : une vitre régulièrement nettoyée et la lumière intérieure de votre four devraient vous permettre de détecter si tout va bien.
  • Pensez également à couvrir vos poêles et casseroles d’un couvercle quand par exemple vous voulez faire bouillir de l’eau ou mijoter un plat, ça retient la chaleur et l’eau sera plus vite à température. Vous pouvez également faire cuire vos pâtes de cette manière, il faudra un peu plus de temps, mais elles seront moelleuses et fondantes. Si vous les préférez Al dente, il n’est pas nécessaire de laisser bouillir à fond, ajustez le feu pour maintenir une ébullition « sage » qui sera largement suffisante pour que les pâtes cuisent tout aussi vite.
  • Choisissez le mode de cuisson le plus économique : parfois une cuisson en cocotte minute sera plus adaptée, proscrivez la cuisson au micro-ondes, par contre il est plus adapté qu’une casserole pour réchauffer un plat, d’autant plus qu’il vous évite de salir une casserole ou une poêle. Dans la mesure du possible, essayez de prévoir à l’avance la décongélation d’un aliment plutôt que de le décongeler au four ou au micro-ondes : c’est gratuit à température ambiante…

Le nettoyage

  • L’eau :
    • L’eau que vous utilisez à la cuisine pourra vous servir pour le jardin en deuxième usage : l’eau qui a nettoyé les légumes fera une excellente eau d’arrosage, et l’eau bouillante de cuisson sera un parfait désherbant à condition d’être utilisée encore très chaude.
    • La vaisselle à la main n’est économe en eau que si vous éteignez votre robinet lors du nettoyage, un double évier ou une bassine pourra vous simplifier la tâche : un rempli d’eau de nettoyage, l’autre d’eau de rinçage. Notez bien que les lave-vaisselle actuels sont aujourd’hui très économes, plus que vos propres mimines dans l’évier… c’est une bonne nouvelle !!
  • Les produits de nettoyage :
    • D’une manière générale, il faut respecter les doses recommandées par les fabricants, sauf lorsqu’il s’agit de produits pour machines où là, vous pourrez tester à souhait pour trouver la dose minimale convenable pour un lavage dans le respect de l’environnement. Personnellement, j’utilise 1/2 tablette de produit vaisselle, je ne mets pas de sel car je suis dans une région où l’eau n’est pas dure (cartes dureté de l’eau – données à titre indicatif, il vaut mieux vérifier auprès de votre fournisseur), ni de produit de prélavage, ça ne sert pas à grand chose comparé au cout dans mon budget et à la pollution que ça entraine… mieux vaut laisser tremper

L’électroménager

  • Veillez à ne pas les faire tourner tous au même moment si c’est possible, ça crée des pics de consommation d’énergie aux conséquences désastreuses sur l’environnement. Et préférez les « heure creuses », vous ferez des économies. Pour les connaitre, renseignez-vous auprès de votre agence EDF. Dans le cas où votre machine n’aurait pas de fonction départ différé, une prise programmatrice vous permettra de choisir exactement les heures de fonctionnement de vos appareils.
  • Votre réfrigérateur :
    • il doit être installé dans un endroit frais et sec,
    • ne collez pas son « dos » au mur car ça empêcherait la chaleur de s’évacuer, au moins 5 cm sont nécessaires,
    • et pensez justement à dépoussiérer régulièrement la grille à l’arrière.
    • Au moment du remplissage, organisez vos courses pour les retrouver facilement à la prochaine ouverture, ça vous évitera de laisser la porte ouverte trop longtemps
    • jetez tous les emballages inutiles : cartons, plastiques, etc. n’ont pas besoin d’être maintenus au froid.

(la suite un autre jour…)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Cette entrée a été publiée dans Maison, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>