Recette : La poule Rôtie – miel et marrons

Poule Rôtie au miel et marrons

Bien que Ginette (c’est son p’tit nom) ait l’air d’avoir eu chaud, elle n’était pas du tout crâmée, et au contraire de sèche, elle était fondante et moelleuse. Sisi j’vous assure, même les p’tits pois qui l’accompagnaient l’ont trouvé parfaite.

Préparation de la Poule Rôtie

Déficelez votre poule et faites dorer légèrement sa peau à l’aide d’un chalumeau ou de votre gazinière, attention à la gymnastique c’est pas évident de ne pas se brûler… (La technique s’appelle en fait flamber : passer dans une flamme claire une volaille plumée pour en enlever le duvet.) Avant qu’elle ne refroidisse, raclez la surface de la peau à l’aide d’un couteau sans dents, essuyez le régulièrement dans un papier absorbant ou un torchon.

Afin de décoller légèrement la peau de la chair de votre poule, massez-la… Et maintenant vous savez par quelle familiarité j’ai appris qu’elle s’appelait Ginette…

A l’aide d’un couteau pointu, entaillez sous la peau et sur 1 ou 2 cm les côtés de la poule, dans le pli des cuisses. Glissez un petit morceau de beurre dans l’entaille, un petit bout d’ail frais si vous en avez, voire un peu de miel liquide si la peau est assez décollée. Retournez la et faites de même au milieu de chaque blanc.

Dans un bol versez deux ou trois cuillères à soupe d’eau, 2 de miel liquide, faites fondre le miel, ajoutez une c. à s. d’huile d’olive. En enduire complètement la poule à l’extérieur et à l’intérieur, mettre ce qui reste ou qui coule dans le plat de cuisson. Frottez la ensuite d’une pincée de gros sel, et saupoudrez d’ail en poudre si vous n’en aviez pas de frais (vous pouvez en faire entrer dans la poule – pardon Ginette…).

Si possible reficeler la miss et l’installer ensuite dans son plat, une petite feuille de laurier entre chaque cuisse et une en haut et en bas (c’est bientôt fini Ginette…)

Garnir le plat avec des marrons précuits par vous-même ou en boîte ou bocal, ils vont confire pendant la cuisson. Assurez-vous qu’il y ait un peu de sauce « eau-miel-huile » au fond (un petit cm suffira) pour éviter qu’ils ne sèchent.

Enfournez à four chaud th 10 pendant 40/45 min pour 1 kg, retournez la poule à mi-cuisson, surveillez. Un peu de grill (moins intensif que le mien…) donnera une peau bien dorée, 10 min avant la fin de la cuisson, nappez d’une c. à s. de miel liquide.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Cette entrée a été publiée dans Cuisine, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>